L’Elsau, autrement

En 2021, les Etes culturels m’ont donné la possibilité de découvrir le quartier dans lequel je vivais, à travers un prisme artistique questionnant la vie du quartier de l’Elsau, aussi surnommée la Cité Blanche, et la vision qu’en portent les habitants. Par différents récits de différents âges et nationalités, s’est dépeint un quartier en transition. Un petit îlot de verdure où naviguent la mixité et la cohésion. Tour d’horizon d’un lieu aux mille visages, en partenariat avec le Centre Social et Culturel de l’Elsau. – Table ronde avec Nora, Coralie, Mohammed et Massine, organisé avec Laurent Lab du Centre Social …

Journal d’un confinement

Journal d’un confinement from Valentine Zeler on Vimeo. « Journal d’un confinement » est un documentaire réalisé à Strasbourg durant le confinement. Il raconte l’euphorie des premiers jours comme les moments maussades dans une colocation à 4. Les respirations des sorties à l’extérieur qui contrastent ce sentiment d’oppression d’une ville vide et d’un silence pesant. Un chamboulement du quotidien, avec ce besoin de célébrer pour oublier le réel de cette situation glaçante. Ce documentaire raconte notre bulle pendant ce confinement, ses moments de joie comme ses incertitudes. Il est notre journal de bord.

La mort comme passion

Rencontre autour de la mort Jacques Muller est l’une des personnes qui a inspiré ce projet. Conseiller funéraire à Sarreguemines depuis près de vingt-ans, il s’est occupé du corps de ma grand-mère avec attention. J’ai voulu parler des gens comme lui. Des passionnés de leur métier qui se dévouent pour respecter la dignité du défunt avec le plus grand soin. 
Malheureusement je n’ai pas pu le suivre au coeur de son métier car, atteint de dialyse il a été contraint à l’arrêt de travail. Ainsi, ce son est un échange entre Jacques, mon grand-père et moi ; La mort est …

Souvenirs de mon grand-père

A 83 ans, les cheveux blancs et le regard pétillant, toujours le mot pour faire rire, mon grand-père me parle de la seconde guerre mondiale. Né en 1935, il en garde de rares souvenirs d’enfant. Au commencement de la guerre, Claude habite avec ses parents et ses deux soeurs dans …

La mort comme passion

Projet en cours La mort. C’est un sujet qui fascine, autant qu’il fait peur. Et pourtant elle représente notre unique porte de sortie. On l’a craint plus que l’on ne l’apprivoise. Mais si on apprend à la regarder autrement, elle parait moins effrayante. Parce que dans la mort, il y a des gens qui s’appliquent à la rendre belle. Qui lavent les corps ou les tombes avec la plus grande attention; qui donnent au cimetière l’aspect d’un paisible jardin; qui écoutent les tristesses et sèchent les larmes; qui décompléxifient la mort et veulent en rire; ou qui bâtissent à l’avance …

A Propos

Après une année en école de journalisme à Paris où je me suis familiarisée avec les bases de la radio et de la vidéo, j’ai décidé de me tourner vers ma passion, la photographie, que j’ai appris en autodidacte. En 2016 à mes dix-huit ans, c’est au cours d’un reportage effectué seule en Inde sur la condition des femmes que le changement s’opère. Je comprends le pouvoir de la photographie : le bien qu’elle peut faire et les réactions qu’elle génère. Ce travail a été récompensé par le prix François Chalais du Jeune Reporter dans la catégorie Photographie. A la …

Contact

Instagram : valentine.zeler Hans Lucas : Valentine Zeler DISPONIBLE POUR DES COMMANDES Valentine Zeler / +33 6 74 55 27 04

La Pagode Vietnamienne à Evry

Tous les deux ans, Vénérables et Fidèles Bouddhistes du monde entier se réunissent à l’occasion d’une congrégation Intercontinentale. Des centaines de bouddhistes se sont cette année retrouvés à la Pagode Khanh Anh d’Evry, la plus grande Pagode d’Europe pour la 11e journée du Ressourcement. Entre conférences, prières et manifestation*, ce diaporama sonore raconte le quotidien à la Pagode durant cet événement symbolique pour la communauté bouddhique vietnamienne. *Manifestation au Trocadéro contre le projet portant sur la création de Zones Economiques Spéciales au Vietnam louées à la Chine.

Mon Mai 68

Mai 68. Ça parait loin et pourtant c’est toujours présent. Il y a 50 ans, la France a connu dans ses rues, l’hécatombe. Paris. L’anarchisme dans sa splendeur, la joie, la fête, la revendication, la confrontation et l’action. La parole libre et la cohésion. A travers ces portraits, on peut se plonger à nouveau dans cet événement qui a marqué l’histoire. Un événement où tous les espoirs étaient permis. Khaya, Martine et Francis nous racontent leur Mai 68, chacun l’ayant vécu à sa manière. De tous, il en ressort une certaine nostalgie. Ils en sont conscients, ce mouvement social a …